Provenance des marchandises

1-Normandie – 2-Centre Val de Loire – 3-Ile de France – 4-Hauts-de-France

Avec 5,21 millions de tonnes, les tonnages exportés progressent de plus de 25% (+1 060 kt).

Cette campagne 2015/2016 a été marquée par deux périodes bien distinctes.

La première est une phase de dégagement due à un manque de stockages aggravé par une moisson précoce des orges.

En septembre, le seuil d’un million de tonnes chargées a été atteint malgré une activité faible au regard des volumes abondants collectés. En décembre, le cap des 2 millions de tonnes est déjà franchi.

A partir de janvier, la seconde période, les volumes chargés ne cessent de croître, jusqu’à dépasser, en février la barre des 600 kt. Cette période très active va durer jusqu’à fin juin. Ainsi ce sont plus de 3 millions de tonnes qui ont été chargées sur 6 mois.

Cette deuxième partie de campagne démontre notre potentiel technique et humain pour répondre aux sollicitations de nos clients en période de très forte demande.

 

 

Les destinations

La récolte 2015 a été abondante en volume avec des qualités qui ont permis de renouer avec nos destinations habituelles comme l’Algérie.

Il faut ajouter un volume important d’orge fourragère chargé en début de campagne vers la Chine qui a permis le dégagement des marchandises pendant la collecte.

L’autre fait marquant est la forte présence du Maroc en deuxième partie de campagne sur les marchés de l’orge et du blé tendre suite à une mauvaise récolte locale.

Les produits

Le blé tendre reste le premier produit transitant dans nos installations.

A 1,5 million de tonnes, l’orge fourragère atteint un niveau jamais égalé et surclasse le précédent record établit en 2014/15.

Les oléagineux sont exclusivement du colza. Les pois jaunes représentent 116 kt sur les 136 kt de protéagineux chargés.

L’activité céréales export est assurée par les sites de la Presqu’île Elie, et de Grand-Couronne.

Directeur Céréales export: Alain Charvillat

Responsable logistique céréales export: Christophe Lemelle